Le Livre du Prophète Kacou Philippe

KACOU 112:
RESTEZ DANS LA LIGNE !

(Publiée le jeudi 10 janvier 2013 à Sikensi, région d’Abidjan – Côte d’Ivoire)



1 Que Dieu vous bénisse ! J’ai plusieurs notes ici ! D’abord, parlant du service des sœurs Marthe l’épouse du frère Bédi Jean et Edmonde l’épouse du frère Aman Martin et la jeune sœur Ouattara Aïcha que j’ai désignée à la place de Coulibaly Sarah, l’apôtre André Lima a dit: «Je n’ai jamais vu des sœurs servir avec autant de soins !». Tous ceux qui sont venus ici en Côte d’Ivoire ont gardé un bon souvenir de ces précieuses sœurs. Amen !

2 Nous avons passé de précieux moments ensemble. C’est le droit de tout enfant de Dieu ! Nous avons aimé le frère André Lima. Nous aimons aussi les frères Wellington, Ricardo, Gildo et tous ceux qui prêchent là-bas au Brésil. Amen ! Nous avons aimé aussi l’apôtre Hugo Zé. Alors que nous étions ensemble à Katadji et qu’il était en ligne avec les frères d’Angola, il a crié très fort et cela nous avait effrayés. C’est un témoignage. Le frère Jobelson pour qui je venais de prier est allé dans un hôpital et voici, la tuberculose dont il souffre a disparu et, s’étant rendu dans le centre de formation militaire où il est étudiant, le centre n’a pas reconnu les résultats et ils ont repris eux-mêmes les tests et il n’y avait pas de trace de tuberculose ! Amen ! Le frère Hugo est issu d'une famille très religieuse et même sa mère et les soeurs de sa mère sont pasteurs et cela lui a valu une vie très pieuse, sans jamais connaître de femme, une vie pure comme celle de l’apôtre André Lima. Nous saluons les frères Ludgero Pinto et Paulo Danster et la jeune sœur Ana Inês Augusto qui leur a été en bénédiction sur le plan financier là-bas en Angola.

3 Aussi, en précision pour le péché de sexe, après la sanction, c’est le frère qui amène la païenne pour dire qu’il est libre de tout engagement de grossesse à son endroit et nous prierons pour lui. Si c’est une sœur, vous priez simplement pour elle après le temps de sanction, si elle s’est bien comportée.

4 Aussi, de la présentation des fiançailles jusqu'à la dot, le pasteur a toujours la possibilité de séparer les fiancés et je vous dis aussi que les fiancés ont toujours le droit de se séparer s’ils ne se sont pas connus pendant les fiançailles.

5 Maintenant, c’est un témoignage: Le frère Crépin m’a rapporté qu’à Pabong au Congo, les frères étaient sortis pour une prédication publique et les branhamistes sont sortis pour les empêcher. Ne pouvant pas arrêter les frères par la Parole, ils ont fait recours à la police qui a avoué son incompétence parce qu’il s’agissait d’une question religieuse. Comme plainte, ils ont dit: «Nous vous prions d’interdire formellement à ces gens de prêcher car ils ne cessent de nous injurier dans leur prédication, nous ne pouvons pas supporter cela ». Et la police a fait recours aux autorités coutumières, les vieux sages parce que la population était concernée. La police a dit aux branhamistes: Montrez d’abord les documents qui montrent que vous êtes en ordre avec l’État. Ils ont fait sortir les documents de l’État. Mais les frères ont brandi la Bible et ont dit: Jésus n’a jamais demandé l’autorisation de prêcher à César. Et par la suite, la police a demandé aux vieux sages ce qu’ils pensent de cela. Et les vieux prenant la parole ont dit: «Nous sommes étonnés de voir ces gens se fâcher parce qu’ils ont trouvé des gens qui les critiquent. C’est depuis longtemps que nous ne respirons pas ici parce qu’eux-mêmes nous critiquaient. Et nous ne les avions jamais traduits en justice… hier c’était leur tour, aujourd’hui c’est le tour de ceux-ci, qu’ils supportent comme nous supportions de leur part. Et si aujourd’hui ils ont trouvé à leur tour quelqu’un qui les critique, ils doivent se taire comme nous ». Puis la police a demandé aux branhamistes s’ils approuvent l’enseignement des protestants et autres, ils ont répondu: Non ! Et la police a dit: «Donc chacun a le droit de prêcher ce qu’il croit être vrai ! Nous ne pouvons pas arrêter ces hommes». Puis la police a demandé aux branhamistes: «Pendant combien de temps allez-vous prêcher ? ». Ils ont répondu : «Quinze minutes comme à la pentecôte !». Et les frères ont répondu: «Selon que l’Esprit nous conduira». Et les frères prêchèrent toute la journée, et la nouvelle se répandait et la population était joyeuse disant: «Il y a un Évangile nouveau, le temps des gens de Branham est passé ! Maintenant c’est Kacou Philippe !». Que ce soit ici en Côte d’Ivoire, au Brésil, en Angola, au Congo, au Cameroun,… ce sont les branhamistes qui appellent toujours la police. Et cela montre que ce sont eux les nouveaux pharisiens avec leurs soldats romains, chose que William Branham n’a jamais faite !

6 Maintenant c’est une question: Frère Philippe, comment pouvons-nous savoir si une sœur est vierge ? En ma connaissance, c’est uniquement sur sa propre confession et les témoignages. Si elle ment, c’est contre Dieu, contre son prophète et contre les hommes et elle en portera les conséquences.

7 Une autre question: Frère Philippe, peut-on recevoir une transfusion sanguine ? Oui frère, nous pouvons le faire. Je ne crois pas qu'il puisse se trouver deux personnes dont les sangs soient identiques. Non ! Le sang que vous recevez, c'est tout juste pour tenir votre organisme en fonctionnement pour un temps. A la longue, votre organisme produira du sang qui remplacera le sang reçu.

8 Maintenant je vais lire quelque chose ici [Ndl.: Fr Philippe lit : Kc.109:13-14]… Bien,Tseruïa, sœur de David avait mis au monde trois fils: Joab, Abishaï et Asçaël et tous trois furent puissants en leur temps. J’ai plusieurs fois prêché contre l’esprit de Joab. De toute l’histoire d’Israël, il ne s’est jamais trouvé un chef de guerre aussi puissant que Joab. Joab, c’était plus qu’un homme, c’était un sauveur, un ange venu du ciel pour combattre pour la petite tribu de Juda à cause de David que Dieu aimait. Mais ce Joab n’était soumis à personne ni même au roi David. A la maison, lisez 2 Sam.2 et 2 Sam.3 et vous verrez combien cet homme était puissant avec ses deux petits frères. Lisez 1 Chrn.18:12-15. Mais avant de mourir, David laissa des instructions à Salomon à son sujet dans 1 Rois 2:5-6. Et Salomon fit cela et la fin de la vie de Joab fut selon ses œuvres. Et quand on cite les hommes de David, on ne cite pas son nom. Frères, peu importe la puissance que Dieu vous accordera, restez dans la ligne !

9 Maintenant, prêtez bien attention ! J’ai écouté les trente premières minutes de la prédication de l'apôtre Mbuyi à l'assemblée de Nkembo le dimanche 30 décembre 2012 passé et j’ai vu qu’il n'a jamais été d'accord avec ma décision d'une semaine à la sœur Solanie. Et l’assemblée disait: Amen à cela ! Vous voyez ? C’est triste ! Je mettrai la prédication à votre disposition. Il disait: «Je lui ai dit: Vous donnez une semaine à Solanie ? Il m’a dit: Frère, laisse ça comme ça ! Et Joab est sorti ici. Et ça fait six mois que j’ai laissé ça comme ça… Frères, ça fait vingt ans que je prêche, j’ai vieilli dans cette parole ! ...il n'est pas ici mais frère Mbuyi est ici. Aujourd'hui voilà, où en sommes-nous avec le péché de sexe ! ...Il avait dit: L'assemblée est souveraine et l'assemblée a dit: sept mois ! Et il m’a dit: Non, comme elle a été sincère dans la confession, il faut donner une semaine. J'ai dit: Oui, d’accord tu es mon prophète, avançons ! Où en sommes-nous aujourd'hui ?». C’est du pur branhamisme ! Et j'étais triste parce que toute l'assemblée était d’accord et disait: «Amen !». J’ai compris que les frères du Gabon ne sont pas dans le même esprit que nous et n’eut été la mère du frère Obame je ne saurais pas cela ! Vous voyez ? Les frères André Lima du Brésil et Hugo Zé de l’Angola ont reçu le baptême et la consécration et l’appel à la chaire ! Je ne les ai pas intronisés pour être des rois chez eux mais je les ai consacrés pour être des serviteurs. S’il arrive que l’un d’eux s’élève ou sort des limites de la Parole, il est du devoir des frères de cette nation de le dénoncer et si les choses sont ainsi, il sera simplement déchargé de sa fonction d’apôtre. Mais s’il se met à parler ainsi et que les frères de cette nation disent: Amen ! Cela veut dire qu’ils ne sont pas des nôtres ! Et pour vous tous qui êtes au loin, d’entre tous les principaux apôtres, j’ai désigné et établi l’apôtre Fortuné pour vous écouter. Vous voyez ? Ils sont venus de tous les coins du monde et ils ont vu ce que je suis ! En dix ans de ministère, je me suis comporté humblement, me confessant aussi comme n’importe quel frère, respectant le plus petit d’entre vous. Et aucun des quatre frères, aucun des trois frères, aucun des pasteurs ne peut dire que j’ai crié sur lui ou je l’ai humilié. Même le frère Abou, avec tout ce que vous savez, je l’ai toujours assisté et depuis des années un montant lui est versé chaque fin de mois parce qu’il a marché avec moi dans les moments difficiles. Et je ne l’ai jamais privé de cela un seul instant. Et même je vais à la chasse avec lui et je lui donne mon fusil pour tirer. Vous voyez ? C’est cet amour que je vous ai enseigné. Je dis cela parce que aussi le frère Obame qui a donné tout de lui jusqu’à payer à l’apôtre Mbuyi le billet d’avion pour venir en Côte d’Ivoire, ne peut pas être le diable aujourd’hui. Vous êtes les premiers-nés de l’apostolat et je ne souhaite pas qu’un jour les premiers soient les derniers. Soyez forts mais si quelqu’un marche dans un autre esprit, qu’il tombe à toujours.

10 Un apôtre, si puissant soit-il ne peut pas être infaillible même après la mort du prophète messager. Et son premier devoir est d’enseigner au peuple: la foi prophétique. Quand un prophète parle ou décide de quelque chose, c’est un décret divin. Vous voyez ? Un Eph.4:11 reste dans les limites de ce que le prophète a dit ! Vous voyez ? Cela fait dix ans que je prêche ! Et si un prédicateur se tient devant vous et dit que cela fait quinze ou vingt ans qu’il prêche, cela signifie qu’il vous prêche autre chose que le Cri de minuit. Le Cri de minuit ne peut jamais être la continuité d’une prêtrise catholique ou d’une expérience branhamiste.

11 Frères, il y a deux personnes dans le sacerdoce: D’un côté: l'homme de Dieu, c’est-à-dire le fils et de l’autre côté les serviteurs. Et aujourd'hui, les branhamistes ont tué William Branham et se sont partagé l'héritage parce que ce sont des brigands et des voleurs. Dieu ne leur a jamais donné ce droit. C’est pourquoi, parlant de la promesse de Dieu disant: «Tous ceux qui t'ont aimés et tous ceux que tu as aimés, Dieu te les as donnés», cela ne concerne que le prophète messager. Ni cette promesse ni l'infaillibilité ne furent jamais accordées à la sacrificature.

12 Ne soyez pas dans l’ignorance comme les branhamistes, quand Noé est rentré dans l'arche, il n'y avait pas de quintuple ministères derrière lui. Quand Moïse est monté sur le mont Nébo, ce n'était pas pour lui que Josué œuvrait sur la terre. Quand Moïse est monté sur la montagne, quiconque combattait encore pour lui, combattait directement contre Dieu et contre Josué. C'est ce Message que Paul prêcha aux disciples d'Apollos dans Act.19. Apollos et ses disciples combattaient contre le Dieu de Jean-Baptiste et contre Jésus-Christ et ils ne le savaient pas. Et si vous êtes un élu, vous ne mènerez pas ce combat. Vous voyez ? Apollos et ses disciples avaient marché avec Jean-Baptiste, ils avaient connu Jean mais vous branhamistes, vous vous fortifiez dans ce que vous croyez être vrai et qui ne l’est pas. Comme les pharisiens, vous combattez pour celui qui vous dira un jour: Je ne vous ai jamais connus ! Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Il était l'étoile brillante du matin, Il était l'étoile brillante du midi en Europe, Il était l'Etoile brillante du soir, Il est l'étoile brillante de minuit et le jour vient qu'il sera encore l'étoile brillante du matin avec Élie et Moïse. Les mages L'ont vue là-bas en Orient et maintenant les élus La voient ici en Afrique. Amen !

13 Dans Ex.20:18-19, il est dit: «Et tout le peuple aperçut les tonnerres, et les flammes, et le son de la trompette, et la montagne fumante ; et le peuple vit cela, et ils tremblèrent et se tinrent loin et dirent à Moïse : Toi, parle avec nous, et nous écouterons ; mais que Dieu ne parle point avec nous, de peur que nous ne mourions». Et Dieu fit ainsi ! Le prophète est le guide des hommes et le médiateur entre Dieu et les hommes. C'est pourquoi j'aime cette prédication: "Nous avons vu son étoile". Amen ! Il n'y avait qu'une seule étoile et les mages avaient cette étoile avec eux. Les hommes cherchent des Bibles mais les mages avaient l'étoile. Amen ! Quand Hérode vit les scribes avec leur longue barbe et leur longue robe avec les plus vieux rouleaux hébreux, il se réjouit d'une fort grande joie et quand les mages aussi virent l'étoile, la Bible dit qu'ils se réjouirent d'une fort grande joie. Amen ! Vous dites: «Oh, nous avons maintenant une meilleure traduction de la Bible» ! Prenez les meilleures traductions de la Bible et donnez-moi l'étoile. Amen ! Prenez les meilleures cartes du monde, les atlas les plus fiables et donnez-moi l'étoile. Vous voyez ? Lorsque le frère Brice Erold est arrivé à Katadji, le frère Bénié m'a dit: «Frère Philippe, il doit être fatigué, il dormait dans la voiture». D'accord mais est-ce qu'il a dépassé le carrefour de Katadji qui mène chez le prophète ? Non ! Pourquoi ? Parce qu’il avait un guide. Mais s'il avait une carte, ce serait différent ! Vous voyez ? Jeûner, prier chaque nuit de quatre heures à six heures du matin, méditer nuit et jour,... vous n'en avez pas besoin parce que vous avez le guide ! Entre la Bible et le prophète, je choisis le prophète ! Vous êtes dans la servitude sous le joug des pharaons parce que vous avez choisi le fruit au lieu de l’arbre. Vous ne pouvez pas suivre Dieu à moins de suivre un prophète. En dehors d'un prophète, toute religion, toute église est un subtil polythéisme.

14 Vous branhamistes, vous devriez rester là à attendre que Dieu interprète le caillou blanc, la langue inconnue et vous sauriez où se trouve le Jourdain mais hélas ! William Branham a dit: «Chacun allait dans sa direction ». Vous branhamistes, vous êtes partis si loin que je ne peux vous ramener. Et vous êtes arrivés au point où vous n'avez besoin de rien. Qu'est-ce que c'est ? C'est le serpent qui a fait cela. Vous voyez ? Quand le temps d'un prophète est passé, c'est en ce moment-là que son lieu de naissance, son chapeau et son fusil de chasse deviennent importants. Et maintenant vous avez des centaines d’organisations.

15 Tout ce qui les impressionne, c’est les photos de lumière et ils disent: Cet homme combat frère Branham ! Regardez la photo que j’ai prise avec les apôtres André Lima et Hugo Zé dans mon salon, vous pouvez voir la photo de William Branham derrière, au mur. Et cette photo de Branham a toujours été là, dans mon salon. Vous voyez ? Comment puis-je combattre quelqu'un et placer sa photo à la première place dans mon salon ? Vous voyez ? Mais je vous dis que le Cri de minuit atteint son but sans eux !

16 Regardez le Message de William Branham, malgré environ quarante années de ministère, malgré les puissants dons et malgré qu'il ait eu pour appui le pentecôtisme, c'est après 1965 que son Message est arrivé au Brésil. Et il était déjà mort. Vous voyez ? Le Cri de minuit, un Message aussi puissant, cela n'a jamais existé dans toute l'histoire de l'Église depuis le judaïsme. Lorsque le frère André Lima a découvert le Cri de minuit, il est allé vers ses anciens amis, les pasteurs branhamistes et il a dit: «Chers frères, après l'Asie, l'Europe et l'Amérique, si Dieu doit faire autre chose, ce sera à qui le tour ? ». Et ils avaient la bouche fermée et ils ont évoqué une autre causerie. Ils n'avaient pas envie de dire l'Afrique. Ils disent: Faites attention, il y a un serpent africain qui a mordu frère Branham à la jambe. Mais Dieu est Tout-Puissant, car de tous ceux qui ont cru au Cri de minuit au Brésil jusqu'à ce jour, sur les quatre assemblées, il n'y a qu'un seul frère noir et sa maison mais sa femme est blanche. Tout le reste, ce sont des blancs.

17 Tout ce qu’il faut aux branhamistes pour aller en enfer, c’est ce qu’ils recherchent. Ce même démon en ces pharisiens se tenait là il y a 2000 ans et disait: «Oh, le prétendu fils de Dieu a avoué son impuissance ! C’est fini ! Comment un ange de Satan peut-il te soulever et aller te placer sur une montagne et te montrer en vision tous les royaumes du monde et leur gloire et tu n’as pas pu faire quelque chose ?». Puis, après cela, ils ont dit à Paul: «Quoi ! Un ange de Satan a pu te souffleter une écharde dans le corps et tu n’as pas pu faire quelque chose ?». Et le même démon me dit: «Ecoutez ! En 1995, un ange de Satan…».

18 Un autre branhamiste, voyant Kc.110, Kc.111,... a dit: «Vous avez ajouté un livre à la Bible ? Ce livre est-il après ou avant l'Apocalypse ? ». Et je lui ai dit: Vous, branhamistes, vous ne savez pas que le Message de William Branham est un nouveau Livre ajouté à la Bible ? Vous voyez ? Si William Branham leur disait: «Mon Message est un livre ajouté à la Bible», ils renieraient aussitôt son Message. Or c'est l’exacte vérité. Vous voyez ?

19 Et toujours parlant des branhamistes, une image m’a impressionné depuis mon enfance ! Un aigle s’attaquant à un très gros serpent ! J’ai dit : Si cet aigle est descendu, c’est parce qu’il a tout ce qu’il faut pour vaincre ce serpent. William Branham avait blessé ce serpent jaune et noir qui était encore tout petit et il s’est glissé là et il a disparu dans la petite flaque d’eau! [Ndl: Le serpent écrasé, Ref.39-40]. Mais vous branhamistes, pouvez-vous me dire où est ce serpent aujourd’hui ? Il est là au milieu de vous et vous ne le savez pas ! Et en quarante ans, le petit serpent est devenu si immense et la petite flaque d’eau de Jeffersonville est devenue un immense fleuve avec d’innombrables branches qui ne sont rien d’autres que des greffages et des greffages ! En quarante ans, le branhamisme a produit beaucoup plus de divisions et d’organisations que n’importe quelle église sur toute la face de la terre. Des milliers d'organisations les unes différentes des autres et ils s’appellent: frères et sœurs en Christ malgré cela. En moins de quarante ans, elle a produit beaucoup plus de «isme» que n’importe quelle église sur toute la face de la terre. Et ils disent: Frère Branham dit que le Message ne sera jamais organisé ! Vous voyez ? C’est un ennemi qui a fait cela ! Il a mordu le talon de William Branham mais le fils promis est sorti comme Isaac pour écraser sa tête ! Le branhamisme, c’est de l’histoire ancienne. Mais des ignorants se dirigent encore et encore vers eux ! De Ewald Frank à ceux qui adorent et baptisent au nom de Branham, il y a des centaines de tendances différentes les unes des autres, et vous, vers laquelle irez-vous ?

20 William Branham parlait de nombre de lettres de son nom. Il parlait d'Abraham = sept lettres, Branham = sept lettres. Or c'est le même Esprit ici disant: Abraham = sept lettres et son fils Isaac = cinq lettres. Branham = sept lettres et son fils Kacou = cinq lettres. Gen.25:20 dit que Isaac, le fils promis avait quarante ans lorsqu’il prit Rebecca. Et je vous dis que ce sera plus que cela au nom du Dieu de la restitution. En Gen.12:10, il y eut une famine et la Bible dit qu’Abraham descendit en Égypte mais en Gen.26:1-2, il y eut la même famine de la Parole et là, c’est Dieu Lui-même qui dit à Isaac de ne pas descendre en Égypte. Amen ! Vous voyez ? Il y eut une famine et Abraham descendit en Égypte et fraternisa avec eux et Abraham fit ainsi et il rendit visite aux papes et fraternisa avec eux. Et pharaon joua avec sa femme ! Mais Isaac ne fit rien de tout cela car Dieu avait dit à Isaac: Isaac, ne descends pas en Égypte ! Le Cri de minuit est plus qu’une continuité du Message du soir, ce sont deux choses différentes ! Amen !

21 Frères, sachez que c'est du vivant d’un prophète que son Message ne peut pas être organisé. Quand Moïse prêchait, il n'y avait pas de pharisiens et de sadducéens. Moïse a regardé son Message et tout était si parfait qu’il a dit: Mon Message ne sera jamais organisé ! Vous voyez ? Et ce fut ainsi de génération en génération jusqu'à ce que le Seigneur Jésus-Christ vienne. Et des milliers d'organisations se formèrent autour de chaque prophète après sa mort. Vous voyez ? Tout le christianisme, à savoir les églises catholiques, protestantes, évangéliques et branhamistes, c'est de la Bible organisée. Quand Martin Luther prêchait, il ne savait pas que son Message serait organisé en dizaines de tendances luthériennes. Si Wesley ressuscitait aujourd'hui, il ne saurait pas que le méthodisme est son Message organisé. Et si William Branham revenait à la vie, je vous dis en vérité qu’il ne saurait pas que les branhamistes sont issus de son Message. Et les branhamistes ne le savent pas !

22 Un branhamiste a dit: «La confession publique ne peut pas parfaire ». C’est un démon qui a dit cela ! Vous voyez ? Avec Jean-Baptiste, la repentance et tous ses éléments n'ont pas pu conduire l'Église à la perfection c'est pourquoi Dieu avait envoyé la rémission des péchés mais vous ne pourriez jamais parvenir à la perfection sans la repentance ! De même la justification n'a pas pu parfaire l'Église c’est pourquoi Dieu avait envoyé la sanctification et tous ses éléments mais je vous dis que vous ne seriez jamais sauvé si vous aviez vécu au temps de Calvin et rejeté son Message de double prédestination. Le baptême par aspersion de Luther n’a pas parfait l’Église mais l’Église ne serait jamais parvenue à la perfection sans cette aspersion ! Vous voyez ? La repentance, la rémission des péchés,… n’ont pas parfait l’Église mais sans cela, l’Église ne serait jamais parvenue à la perfection. Et que celui qui a des oreilles pour entendre entende !



Envoyer cette page à un ami

retour à la liste

www.matth25v6.org - Copyright © Avril 2007
Depôt légal ® Tous droits réservés